prix-ecca

FORMES ET COULEURS
AU SERVICE DU PATRIMOINE

Le métal prélaqué à l’honneur

Pour sa seconde édition le prix ECCA (European Coil Coating Association) a récompensé l'usage du métal prélaqué dans des projets d'architecture. Les candidats ont présenté leurs réalisations le 28 Octobre 2021, lors du congrès de l’UNSFA.

Cette initiative, lancée par les entités européenne et française de l'ECCA, appuie la promotion d'un matériau pouvant s'intégrer parfaitement dans l'enveloppe bâtiment haut standing, et non pas uniquement en tant que bardage industriel comme souvent ancré dans l'imaginaire collectif.

A l’issue du concours, dix dossiers ont été soumis à un jury pluridisciplinaire : réhabilitation de logements, équipement public : médiathèques et équipement scolaire. Le jury a attribué son premier prix à l’atelier d'architecture David Huet pour la construction d’un logement neuf à Rennes (35) et a décerné un prix spécial au cabinet Marc Nicolas Architecture pour la construction du groupe scolaire Aimé-Bailleul à Guignen (35).

Remise du prix ECCA 2021

Remise du prix ECCA 2021 - Congrès UNSFA.

Lauréat 2021

Atelier d'architecture David Huet

Construction d’une maison (coefficient Bbio 45.4) et aménagement de son jardin à Rennes (35)

Atelier d'architecture David Huet
Atelier d'architecture David Huet
Atelier d'architecture David Huet

Située à Rennes en zone inondable à proximité du quai Saint-Cast, la maison s'inscrit dans un ensemble de constructions hétérogène où 2 échelles cohabitent. Un front de maisons individuelles qui n’excèdent pas 2 étages fait face à des immeubles dont les attiques culminent 4 étages plus haut.

Une rehausse nécessaire du niveau d’habitation à 1.30 mètre au-dessus du niveau de la chaussée imposée par le PPRI (plan de prévention des risques d'inondation) ; une surface d'implantation autorisée limitée à 40% de la superficie foncière des 215m²; une géométrie de parcelle lamellaire et anguleuse qui s'étire depuis la rue d'Est en Ouest; un alignement sur rue imposé et un gabarit autorisé permettant une hauteur de construction de 14 mètres : ces contraintes et caractéristiques n'ont pas découragé les maîtres d'ouvrage à engager la réalisation de leur projet de maison familiale.

Au contraire, toutes ces difficultés ont nourri un projet qui tire sa particularité d'une acceptation assumée des contraintes du site.

La maison se répartit sur 5 niveaux. Le premier niveau légèrement encaissé est dédié au stationnement. Le deuxième, niveau de l'entrée, surélevé à 1.30 mètre est occupé par l'espace commun. Les étages 2 et 3 sont respectivement attribués aux enfants et aux parents. Un dernier niveau aménageable sert de grenier.

La volumétrie verticale sur rue se nuance suivant deux alignements. Au premier plan, un volume saillant prolonge le pignon Nord de la maison et se raccorde à l'alignement et à l'altimétrie de sa voisine mitoyenne tout en abritant le perron surélevé de l'entrée. Au second plan, la façade s’élève jusqu’à atteindre la hauteur maximale fixée par le PLU et se prolonge par un versant de toiture qui épouse les limites du gabarit autorisé. A l'Est côté jardin la déclinaison de volumes cubiques étire le pignon Nord et permet, grâce au retrait d'alignement latéral, une double orientation Sud et Est des façades. L'aménagement du jardin prolonge cette déclinaison graduelle de plans successifs en s'appuyant sur la géométrie de ses limites.

La maison est édifiée suivant un mode constructif mixte. L'escalier et le perron de l'entrée, les soubassements et le premier niveau sont maçonnés et servent d'assise à une structure à ossature en bois. Une vêture en métal thermolaqué gris métallisé, lisse et à cannelure, alterne afin de capter les variations de reflet, d'ombre et de lumière, et tendre ainsi vers le plus d’immatérialité.

En savoir plus : davidhuet-atelierdarchitecture.fr

Prix spécial du jury 2021

Cabinet Marc Nicolas Architecture

Construction du groupe scolaire Aimé-Bailleul à Guignen (35)

Cabinet Marc Nicolas Architecture
Cabinet Marc Nicolas Architecture
Cabinet Marc Nicolas Architecture

Ce projet naît de la lecture du paysage. Le site offre un horizon dégagé vers une campagne paisible. Le projet vient établir un lien discret mais structurant entre le centre-bourg; les quartiers résidentiels à venir et une zone naturelle protégée.
Une liaison piétonne en affirme l'axe visuel. Un grand patio central et circulaire constitue l'attractivité et l'identité du projet. Il organise et distribue l'ensemble du programme autour d'une circulation unique en lumière naturelle. De grandes baies démultiplient les vues et offrent de longues perspectives sur le paysage environnant. Le patio devient un salon commun, central et chaleureux.

Le bâtiment a été conçu dans une démarche bioclimatique et cherche à réduire son impact au sol par un développé de parois limité et un volume compact. Une enveloppe blanche homogénéise ainsi les quatre façades par un bardage micro-perforé en aluminium blanc laqué. Celui-ci passe devant certaines baies, estompe la présence de locaux techniques extérieurs ou remonte habiller les garde-corps de toiture. La large onde trapèze et le brillant de la laque blanche (RAL 9010) confère une forte unité visuelle mais aussi un sentiment de légèreté à cet ensemble, légèrement décollé du sol par un socle filant en béton anthracite.

Face au grand paysage et démarquant l'entrée, ce "ruban blanc" s'ouvre, se déploie et se décline en une façade suspendue. Un grand portique métallique associé à des consoles acier en porte-à-faux offre là de multiples transparences et un sentiment d'ouverture accompagnant l'accueil du public. L'exploitation de la finesse très graphique de l'aluminium et de la performance de l'acier vient ici exprimer ces façades en contraste de la compacité générale du projet. Ce travail en plein et délié, reflets brillants et ombres profondes, joue en variation des lumières rasantes comme du soleil couchant en basse saison. La transparence sur l'entrée révèle le patio central.

En savoir plus : www.agence-mna.com

Membres du jury Prix ECCA - Congrès UNSFA

Membres du jury Prix ECCA
AVART Jacques CHEMETALL
TRENTESAUX Nicolas RVA
BALLOT Guillaume ARCONIC
THERY Laurent MONOPANEL
MANNEHEUT Laurent Pôle dynamique d'Ile et Vilaine
CICO Dominique Atelier Cité Architecture
LE NOUY Christine SCMF
GRIMAL François SUD
GOYENECHE Bruno Président Jury (Architecte)
VINCENT Bruno GAIA